dimanche 15 avril 2012

Déchets tendus.

Déchets pendus/suspendus/détendus/pentus/biscornus/cornus
ou la petite poésie du creux...en creux...l'air de rien.... comme si de rien. THéORIE DES....TRois...P'TITS.

Ou...d'U/du U. 

EN TOUT CAS : (SAC.?)...PRéFéRONS EN tout sac:
Ca se pose, ça se dépose, ça se repose. Ca se répète, souvent, mais pas tout le temps. Parfois, même, 
ça dépasse. En fait, souvent. Mais. Et puis ça se jette, ça se rejette... ça se planque, ça se cache mais...toujours, comme ça...ça dépasse, encore, un peu, souvent..mais.... En tout cas, NON, en tout SAC! Suffisamment. Jusqu'à ce qu'on le pousse, qu'on le repousse et que ça finisse encore par pousser et repousser encore, toujours, souvent...mais...etc?! =pas tout le temps.  Question de sens, quoi que si on prend le sens à l'envers, ça donne srevne.... Est-ce qu'on s'en sortira?! Résolument...PAS.

TRACES!!


Papier glacé. Gaufrier improvisé.


Curieux! 


Papier calé. Marge de détournement d'un tuyau planté


Plein Sud au Nord.
Marge de détournement de l'oeuilleton d'un sous-marin urbain


Jour et Nuit. Depuis des lustres...


Déchet pensé.

 Bien essayé! 
En réunion...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire